Le père est celui qui protège les siens, qui s’assure de leur bien-être, de leur éducation, de leur développement. L’affirmation de sa divinité ne fait ici aucun doute, comme le prouve la réaction des juifs qui, l’entourant, étaient prêt à le lapider : “toi, qui es un hom… Cet accroissement du vocabulaire père-fils est l'œuvre de l'évangéliste, à partir des paroles de Jésus. Pour Jésus, les attributs primordiaux de Yahweh sont son Amour et sa Paternité . L'abondance des pardons (accompagne) mes pas, et la foule des tendresses (influence) Ton jugement sur moi, Jusqu'à la vieillesse (c'est) Toi (qui) me sustenteras. Dans Apocalypse, un ange a averti l'Apôtre Jean de n'adorer que Dieu (Apocalypse 19.10). Invitation à la Trinité: Dieu le Père, Jésus le Fils et Le Saint Esprit. Jésus-Christ est la porte qui mène à la puissance,la connaissance et l'inconnu.Tout autre porte que Jésus-Christ mène à l'occultisme,à la sorcellerie,aux ténèbres.Dieu n'est pas un mystère,car il c'est révélé.l'inconnu,c'est Jésus-Christ. ». Enfin l'Apocalypse de Moïse (35, 2-3) décerne à Dieu le nom de « Père » : « Pardonne-lui (à Adam), Père de tout, car il est ton image... Sera-t-il un jour remis aux mains du Père invisible, notre Dieu ? 2020 - Explorez le tableau « Dieu Le Père » de Giovanni Giunta, auquel 1210 utilisateurs de Pinterest sont abonnés. Jésus-Christ est Dieu comme Dieu le Père est Dieu. Autrement dit, «Fils de Dieu» s'emploie comme un titre lié à la christologie. Les hommes sont à la recherche de la puissance,la connaissance et de l'inconnu. Sans Son sacrifice, le voile qui séparait les êtres humains de Dieu le Père n’aurait pas été retiré (2 Corinthiens 3 :14). », « la possibilité de devenir enfants de Dieu », « Il convient alors de rappeler que Dieu transcende la distinction humaine des sexes. Cette interdiction répétées dans l'Exode puis notamment dans le Lévitique et le Deutéronome[36] conduit à la non représentation de la figure de Dieu chez les juifs et marque leur aniconisme. La présence de Dieu Père est imprécise[réf. Par Ton esprit de sainteté Tu me délectes Mais ce n’est pas ce que la Bible enseigne. Dieu le Père peignant la Vierge de Guadalupe anonyme, XVIIIe siècle. et comme celui qui porte le giron Dans le Nouveau Testament, les témoignages directs de la divinité de Jésus sont nombreux, et nous n’en citerons que quelques uns. Plusieurs fois dans la Bible, Jésus est adoré (Matthieu 2.11, 14.33, 28.9, 17, Luc 24.52, Jean 9.38). Et le choral pour orgue Vater unser im himmelreich de Georg Böhm au tout début du XVIIIe siècle repris ensuite par J.-S. Bach, dont Böhm fut un des précurseurs nord-allemands. Voir plus d'idées sur le thème dieu le père, père, dieu. Tu sustentes toutes Tes œuvres. Pourtant, nous dit l'Évangile, ce n'est pas lui qui a donné la vie à Jésus : en Marie, Jésus fut un don de Dieu. La représentation de Dieu dans l'art, au début interdite dans le christianisme primitif[1] s'appuyant sur le judaïsme, et encore pendant plusieurs siècles[2] (aniconisme), va progressivement se développer à travers la peinture et la sculpture, représentant Dieu le Père sous différents aspects[3] : celle de la lumière, ou sous la forme d'une personne d'âge avancé portant généralement une barbe blanche. Ps 131:2; Job 38:8,29, Prov 8:22-25, 1 Pierre 2:2-3. That the God of our Lord Jesus Christ, the Father of glory, may give unto you the spirit of wisdom and revelation in the knowledge of him: English Revised Version. La majorité des courants du christianisme (catholique, orthodoxe, protestant) confessent un Dieu unique en trois hypostases : Père, Fils et Esprit Saint, égales et participant à une même essence (consubstantialité ou homoousia). Dans le christianisme, la relation Père-fils (/Père-fille) est beaucoup plus précise. Couronnement de la Vierge de Rubens, XVIIe siècle. Emission diffusée le lundi à 20h avec rediffusion le dimanche suivant à 10h30. Car Tu (es) un Père pour tous ses Fils fidèles. Joseph (יוסף (Yosef) en hébreu ; Ἰωσήφ (Ioséph) en grec) est un personnage juif qui apparaît pour la première fois dans l'Évangile selon Matthieu et dans l'Évangile selon Luc : il s'agit de passages sans doute ajoutés ultérieurement et appelés les évangiles de l'enfance de Jésus (Mt 1,18 et Lc 2,3). Ces différentes représentations trouvent leur inspiration dans des textes de l'Ancien ou Nouveau Testament et sont reprises à travers le cinéma ou la publicité. Les écrits évangéliques décrivent le mystère de l'Incarnation comme ayant pour raison de révéler la paternité de Dieu au monde. Les révélations de Dieu … Ainsi les Écritures lorsqu'elles parlent de Dieu le Père emploient le pronom masculin « Il ». Cette révélation ne contredit pas le Dieu Créateur. Or c'est en Jean que Jésus nomme le plus Dieu « Père » (109 fois) et se désigne lui-même comme « le Fils » (30 fois). Depuis ma plus tendre enfance (durent) tes tendresses envers moi L'environnement religieux dans lequel est né et a grandi le judaïsme est celui de religions polythéistes, principalement en Mésopotamie, Égypte. Elle dit que Jésus a été créé. Rejetez les ténèbres Et venez à la lumière , Désirez sa Parole, Elle vous donne le salut ! Ces religions polythéistes avaient des conceptions de dieux présentés comme Pères. Le Jésus qui a fondé le vrai royaume de Dieu, le royaume des doux et des humbles, voilà le Jésus des premiers jours , jours chastes et sans mélange où la voix de son Père retentissait en son sein avec un timbre plus pur. Les récits évangéliques mentionnent à plusieurs reprises la paternité universelle de Dieu envers tous les hommes. et Ta paisible vigilance (procure) la sauvegarde de mon âme. On peut citer également la version d'André Caplet, les prières pour chant, harpe et quatuor à cordes. J.-C.)[A 3]. Dans l'encyclique Laudato si' sur la sauvegarde de la Création, le pape François enseigne la nécessité de croire en un Dieu créateur pour respecter la Création[26] : « Nous ne pouvons pas avoir une spiritualité qui oublie le Dieu tout-puissant et créateur. J.-C. - Ier siècle apr. Les différents évangélistes synoptiques ne semblent pas donner la même importance à la paternité de Dieu : Sa paternité n’est mentionnée que cinq fois dans l’Évangile selon Marc[A 9], l’Évangile selon Luc ne mentionne la paternité de Dieu que pendant l’enfance et la Passion du Christ, même si la paternité est décrite à travers la parabole du Fils prodigue[13],[A 9]. À l’époque de Jésus, le judaïsme donne des attributs de la paternité à YHWH, cependant ces attributs ne sont pas essentiels. Ep 3, 14 ; Is 49, 15) : Personne n’est père comme l’est Dieu », « Ainsi votre lumière doit-elle briller devant les hommes afin qu'ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux. et Ta paisible vigilance (procure) la sauvegarde de mon âme. Mais nous devons l’appliquer dans nos vies pour qu’il soit efficace. : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article. Tu as exulté sur eux comme une maman sur son bébé, La Bible nous invite à nous adresser à Dieu comme un Père. Isolément, des fresques de la synagogue de Doura Europos du milieu du IIIe siècle montrent la « Main de Dieu ». Ainsi plusieurs d'entre elles portent le nom de Dieu (El) en association. Cathédrale Notre-Dame-des-Anges de Los Angeles, Catéchisme de l'Église catholique en ligne sur le site Vatican.va, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Dieu_le_Père&oldid=179533497, Article avec une section vide ou incomplète, Article contenant un appel à traduction en anglais, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Religions et croyances/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, une mère qui ne peut oublier l'enfant qu'elle nourrit, une mère qui les porte dès la naissance et les protège, une mère qui a donné naissance aux enfants d'Israël, une mère qui appelle, enseigne, détient, guérit et nourrit ses petits. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Israël signifie « Qui lutte avec Dieu »[9] ou « Que Dieu protège/impose »[10],[11], et ses douze fils, chefs des Douze tribus, figurent les enfants d'Israël, expression qui désignera les Hébreux ou Israélites puis le peuple juif dans son entier. et plus que ma mère tu t'es occupé de moi. Jésus est mon Admirable Conseiller, mon Dieu puissant et vaillant, mon Père Éternel, le Prince de ma paix. Dans le Livre de l’Exode, les Israélites sont constamment appelés « enfants d’Israël », notamment lorsque Dieu parle à Moïse. L'iconoclasme caractérise ainsi une partie de la Réforme protestante. Le sang de Jésus a été pourvu par Dieu. Une des plus connues en français est le Notre Père dit « de Rimsky-Korsakoff ». Il a envoyé son Fils bien-aimé, Jésus-Christ, détacher les liens de la mort et expier les péchés du monde : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3:16).Ce sacrifice est la plus grande expression de l’amour que notre Père nous porte. Dieu le Père est défini dès le début de la Bible comme le créateur du ciel et de la terre : « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre » (Gn 1, 1). Cependant un texte, dans les Hymnes IX, 29-36, qui reprend de nombreux textes de la Bible, montre un développement très important de la Paternité de YHWH. L'enseignement de Jésus découle en grande partie de cette paternité[A 9] : les bonnes œuvres ont pour objectif la glorification du Père[B 2], chacun pardonne comme le Père lui pardonne[16],[17], l'entrée au ciel est réservée à ceux qui accomplissent la volonté du Père[18], la plénitude de la vie morale consiste à être miséricordieux comme le Père est miséricordieux[19] et parfait comme le Père est parfait[20]. Cette paternité de Dieu est restrictive, elle ne concerne que « tous (ses) fils fidèles » et ne présente pas un Dieu Père de tous les hommes ni même un Dieu Père de tous les juifs[A 4] : Car, Toi, plus que mon Père tu m'as connu, L'Évangile selon Jean affirme ainsi que l'incarnation a pour but de donner aux hommes « la possibilité de devenir enfants de Dieu »[15],[A 8]. La paternité de Dieu est tellement vraie selon Jésus que seul Dieu mérite le nom de Père[24]. Abiel (Dieu est mon Père) est le nom du grand-père de Saül et d'Abner (vers - 1100 av. La Bible affirme clairement que Jésus est le «Fils de Dieu», mais jamais elle mentionne qu'il est «Dieu le Fils» sauf dans la version frelatée de la Segond NEG: «Personne n'a jamais vu Dieu; Dieu le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître.» (Jn. J.-C.)[A 2]. Mais regardons la réaction des Juifs à cette déclaration : « Ce n’est pas pour une belle œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un être humain, tu te fais Dieu. Jésus parle rarement de Dieu, mais plus volontiers de son Père ou du Père ou de «celui qui m’a envoyé». Cette paternité de Dieu est particulière pour Jésus qui présente sa filiation avec lui. Car, Toi, plus que mon Père tu m'as connu, plus que le sein de... (fragment incomplet). Dans l’Ancien testament, Dieu se présente au peuple d’Israël comme un Père avec ses enfants. Dans les prières judaïques du Mishnah et du Talmud, YHWH est présenté comme un Père tant du peuple d'Israël que de chaque individu en particulier[A 6]. Ep 3, 14 ; Is 49, 15) : Personne n’est père comme l’est Dieu »[34]. et dans la vérité stable Tu m'as soutenu Plus tard un quadruple témoignage lui sera rendu (Jean 5:33, 36, 37, 39). Les enseignements de Jésus sur la paternité de Dieu indiquent que cette paternité est ouverte à tous les hommes, bons comme méchants. « ...eux, leurs rois, leurs princes, leurs prêtres et leurs prophètes, qui disent au bois: « Alors tu diras à Pharaon : Ainsi parle YHWH : mon fils premier-né, c'est Israël. D'ailleurs, l'Évangile nomme Dieu le Père uniquement par « Père » ; c'est la théologie qui, dans un but de simplification, affirme « Dieu le Père ». Selon le catéchisme, la création est le fondement de « tous les desseins salvifiques de Dieu », « le commencement de l’histoire du salut » qui culmine dans le Christ. La grâce, cette faveur accordée gratuitement sans que nous le méritons, est aujourd’hui la seule et unique source de Salut pour les êtres humains offerte par Dieu le Père en son Fils Jésus-Christ. Criez de joie pour lui, il est votre salut, C´est lui le Roi de l´univers. Jésus-Christ, dans son enseignement à travers les Evangiles, définit la paternité de Dieu comme l'élément essentiel de Dieu avec l'Amour. La doctrine chrétienne va progressivement conceptualiser la paternité de Dieu à travers le dogme de la Trinité. Les mentions d'un Dieu présenté comme un Père y sont rares[A 4]. et sur le giron de celle qui m'a porté... (fragment incomplet) Tout jeune encore, Jésus sait qu’il est le Fils de Dieu. Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel ; Cependant, dans Jean 10, 30, Jésus dit : « Moi et le Père, nous sommes un ».Le Notre Père apparait dans Matthieu 5-7 et fait partie du Sermon sur la Montagne et des Béatitudes (« Heureux les affligés, car ils seront consolés »).Le Sermon sur la Montagne insiste sur l'importance de Dieu … Désormais, Israël sera ton nom »[8]. J.-C.). Jusqu'à la vieillesse (c'est) Toi (qui) me sustenteras Votre mot de passe doit comporter au moins 6 caractères, sans espace. Tout au long de Son ministère terrestre, Christ fit briller à travers Lui l’amour éternel et absolu de Dieu pour l’humanité. Cathédrale Notre-Dame-des-Anges de Los Angeles, Vitrail de 1920. souhaitée] dans le judaïsme ; les interprétations rabbiniques et bibliques diffèrent, même si la paternité de Dieu est présente dans plusieurs passages de la Bible. Dieu le Père offrant le trône de droite au Christ (détail), P. Grebber, 1654. De même dans les Testaments des douze patriarches, Dieu est présenté comme le père des descendants de Lévi et de Juda : « Les cieux s'ouvriront sur lui (le descendant de Juda) pour verser l'esprit, la bénédiction du Père Saint, et lui, il versera l'esprit de bienveillance sur vous » (Testament de Judas 24,2)[A 5]. Voici 17 versets bibliques sur la relation de Père que Dieu entretien avec nous ses enfants. Autrement, nous finirions par adorer d’autres pouvoirs du monde, ou bien nous prendrions la place du Seigneur au point de prétendre piétiner la réalité créée par lui, sans connaître de limite. » »[B 1]. Dans l’Ancien testament, Dieu se présente au peuple d’Israël comme un Père avec ses enfants. Nous avons lu que Jésus a parlé de Dieu comme de son Père. Jésus représenta parfaitement le Père. Il ne s’agit pas seulement de savoir quand et comment a surgi matériellement le cosmos, ni quand l’homme est apparu, mais plutôt de découvrir quel est le sens d’une telle origine : si elle est gouvernée par le hasard, un destin aveugle, une nécessité anonyme, ou bien par un Être transcendant, intelligent et bon, appelé Dieu[25]. Les commandements de Dieu le Père de Jésus-Christ ont été dictés par Dieu à Moise plusieurs centaines d'années avant l'arrivée sur terre de Jésus-Christ. Il n’est ni homme, ni femme, il est Dieu. Car mon père ne m'a pas connu Je t'avais dit « Laisse aller mon fils, qu'il me serve. À l’époque de Jésus, le judaïsme donne des attributs de la paternité à Yahweh, cependant ces attributs ne sont pas essentiels. La prima pars de la Somme théologique de saint Thomas d'Aquin est entièrement consacrée au thème de « Dieu et la création ». L'intérêt réservé aux recherches sur les origines du monde et de l'homme est stimulé par une question qui dépasse le domaine propre des sciences naturelles. 7), par Dieu le Père Lui-même, pour notre protection. Ce n'est plus Dieu Tout-Puissant, mais le Père Céleste. Le rôle de Joseph fut pourtant très important. Il nous a bénis et comblés des bénédictions de l’Esprit, au ciel, dans le Christ. tous ceux qui, à Rome, sont bien-aimés de Dieu, appelés à être saints: que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ! Vous êtes connecté(e) automatiquement pour 24h. Dans les Évangiles, Jésus révèle avoir une relation très particulière avec Dieu, qu’il appelle « Père ». plus que le sein de... (fragment incomplet) Ainsi, le psaume 102 dit : "Comme la tendresse du père pour ses fils, la tendresse du Seigneur pour qui le craint". Je te glorifie, je te loue, je t'exalte, je te magnifie, je t'adore! De même, Dieu à plusieurs reprises appelle Jésus « son Fils bien aimé »[A 8]. Mentions légales - © 2018 - Bayard Presse - Tous droits réservés - En voyant Jésus, vous voyez en Lui le reflet de l’amour et du caractère parfait et juste de Dieu. Le thème de la paternité de YHWH dans la théologie rabbinique s'est néanmoins développé sous l'influence de l'expansion de la doctrine chrétienne de la Trinité, qui a stimulé une réflexion théologique[réf. Et comme un Père, Dieu nous aime mais nous corrige aussi parfois. 12 Certains croient que Jésus et Dieu sont la même personne (voir la note n o 14). Jésus lui-même, tout d’abord, affirme son égalité avec le Père lorsqu’il déclare “Moi et le Père nous sommes un” (Jean 10:30). Il transcende aussi la paternité et la maternité humaines (cf. C’est notre responsabilité. J.-C.)[A 7]. et ma mère m'a abandonné sur Toi. 1. Ce dernier montre également que les chrétiens sont appelés à une paternité adoptive par lui. Néanmoins, des images féminines de Dieu se retrouvent également dans la Bible : Dieu assimilé à une mère, à une femme en travail[27] : Dieu est aussi défini comme un esprit, et n'ayant pas de sexe biologique, et dont le genre est indéterminé voire féminin (en)[33]. » À première vue, cela ne ressemble pas à une revendication de sa divinité. Dans d'autres textes de la littérature juive présente à Qumran, la paternité de Dieu est moins développée mais seulement constituée d'allusions : le livre des Jubilés I, 24-25 et 28 mentionne la paternité de Dieu pour les « fils de Jacob » : « Tous sauront que je suis le Dieu d'Israël, le Père de tous les fils de Jacob et le Roi de la montagne de Sion pour l'éternité »[A 5]. » et à la pierre : « Toi tu m'as enfanté ! D’ailleurs, il a bien dit qu’il était le Fils de Dieu. Diego Vélasquez, Le Couronnement de la Vierge, 1645. De même que les juifs donnent à Yahweh des attributs de la paternité par la création, Jésus à travers ses enseignements affirme à plusieurs reprises une paternité universelle de Dieu : tous les hommes ont Dieu pour père, même s'ils se révoltent contre lui[21], il est le père des « bons » comme des « méchants »[22]. Ce sont les écrits de Jean l’Évangéliste (Lettres de Jean, et Évangile selon Jean) qui mettent au cœur de toute la spiritualité la Paternité de Dieu : la paternité est mentionnée plus de 16 fois dans les deux lettres. Contexte de la paternité de Dieu dans les religions proches du judaïsme, Paternité divine à travers les personnages bibliques, Paternité divine dans les écrits de Qumran, Paternité dans la littérature judaïque post-chrétienne, Paternité présente dans la théologie rabbinique, Révélation de la paternité de Dieu à travers les Évangiles, Incarnation de Jésus révélant la paternité de Dieu, Genre de Dieu dans la réflexion théologique, Interdiction des représentations de Dieu dans le judaïsme et l'iconoclasme, Représentations visuelles de Dieu le Père. La théologie chrétienne a développé la conception d'un Dieu trinitaire : Père, Fils de Dieu et Saint-Esprit. L'évangile de Jean en est la dernière étape car Jésus, le Verbe, est l'ultime parole qui dit Dieu dans une existence d'homme. Au cours des VIIIe et IXe siècles, cette interdiction conduisit à des destructions massives d’iconostases et la persécution de leurs adorateurs, les iconophiles ou iconodules. Le deuxième principal attribut paternel qui est présent est celui d'un Dieu éducateur[A 2] : il est le « législateur » du monde, le « régisseur » de toutes choses[5]. Néanmoins, comme nous allons voir dans le corps de … Depuis ma plus tendre enfance (durent) tes tendresses envers moi, et sur le giron de celle qui m'a porté... (fragment incomplet), Depuis ma jeunesse Tu m'es apparu dans la sagesse de ton jugement, Par Ton esprit de sainteté Tu me délectes, Ta juste réprimande (accompagne) mes... (fragment incomplet). Joseph apparaît aussi dans un texte plus tardif, le Protévangile de Jacques, composé au milieu du IIe siècle ; ce… Dans l’Évangile selon Matthieu et dans les lettres de Saint Paul, la paternité de Dieu est présente[A 9]. Et si tu refuses de le renvoyer, voici que je tuerai ton fils, ton premier-né... ». Chez les chrétiens, les représentations de Dieu sous la forme d'icône fut l'objet d'une crise au sein du monde chrétien. Replacez le Notre Père dans son contexte. Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints, immaculés devant lui, dans l’amour. et la foule des tendresses (influence) Ton jugement sur moi Les caractéristiques masculines sont souvent décrites en parlant de Dieu le Père, tant dans les Écritures que dans les différentes traditions monothéistes. Comment appliquer le sang de Jésus concrètement ? La première dont on ait conservé la trace appartient au chant grégorien. Et lorsqu’il s’est fait baptiser, une voix venue du ciel a déclaré : c’est mon Fils. Il jouit de sa relation avec le Père. Emmanuel Music Exultez de joie ℗ 1999 Il est vivant - Editions de l'Emmanuel Released on: 1999-07-01 Auto-generated by YouTube. Mais Dieu, qui a tout créé, n’a pas eu de commencement (Psaume 90:2). Giulio Cesare Procaccini, Couronnement de la Vierge, XVIIe siècle. Romains 16:20,24 Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds. Il a donc eu un commencement. Dès la Genèse, c'est Dieu qui renomme le patriarche Jacob « Israël » : « Et ton nom ne sera plus Jacob. Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ ! Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles : Il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu Engendré non pas créé, de même nature que le Père ; et par lui tout a été fait.