• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

OIN - Plan campus

Le 11 mai 2011 - rencontre EPPS avec les associations concernant les terres agricoles

Envoyer Imprimer PDF

Le 11 mai 2011 a eu lieu une réunion d’associations avec M. Hocquard, vice-président de la commission agriculture et environnement au CA de l’EPPS. Les associations ont reconnu la qualité de l’étude présentée mais qui ne formule aucune proposition. P. Veltz a montré une carte des intentions de l’EPPS qui a suscité un débat, en particulier sur le secteur nord du plateau.

Des intervenants ont posé la question de l’utilisation de l’aérodrome de Toussus le Noble dans l’hypothèse d’une cessation d’activité. La commission doit se réunir le 18 mai et faire des propositions. Les associations ont diffusé l’analyse faite en leur nom par COLOS.

VAB se préoccupe de ce qui pourrait se passer dans la vallée. 

Mise à jour le Vendredi, 27 Mai 2011 10:19

Le 2 mai 2011- rencontre EPPS avec les associations

Envoyer Imprimer PDF

Pour les transports, sans préjudice du TCSP (Transport en Commun en Site Propre), un projet de métro automatique léger entre Orly et Versailles chantiers avec un nombre important d’arrêts sur le plateau, est envisagée. Ses avantages :

  • métro proche de la surface (hors des 2300 ha cultivables),
  • pas de passage à niveau,
  • projet réalisable avant 2025,
  • rapidité, 60 km/h.

La SGP (Société du Grand Paris) a publié officieusement, le 26 mai, le schéma d’ensemble retenu pour le futur réseau de transport public (environ 180 km, au moins 55 gares).

L’étude SAFER sur les terres agricoles du Plateau de Saclay sera communiquée aux associations.

Mise à jour le Vendredi, 27 Mai 2011 10:21

GT Campus

Envoyer Imprimer PDF

Il sera possible de visiter le parc du campus le 3 mai 2011.

Une carte, liée à un décret de novembre 1959, fait apparaître des contraintes précisant les limites de constructibilité par rapport aux voies de circulation : 15m au nord de l’Yvette; pas de contrainte au Sud.

Dans le PLU, il existe une limite de 50m non constructible en lisière de forêt > 100ha (c’est la loi) ; conséquences : si on détruit l’existant, il sera très difficile de construire.

Résidences Universitaires

La résidence de l’Ile a 303 logements sociaux.

Les anciennes résidences comprennent actuellement 600 logements à rénover pour être mise aux normes (ou à reconstruire).

Avis : il faut maintenir au moins autant d’étudiants ; compléter de logements permanents, type Ormaille, pour les chercheurs.

Que faut-il en plus pour mieux intégrer l’Université ? Voir avec l’association des commerçants.

Toutes les associations font pression pour qu’il y ait un minimum de construction sur la Plateau (au risque de « bétonner la vallée ?).

Q : quels moyens et arguments avons-nous pour discuter avec les responsables de l’aménagement ?

  • Site classés : 1/3 de la surface au Nord de l’Yvette
  • Intérêt du maintien des 1er cycles (combien ?) par rapport à la proximité des transports en commun.
  • Zone au Sud de l’Yvette près du centre : ouverture avec voie Kastler; intégration d’une partie des voies de l’université vers la ville.

Prochaine réunion le 03 mai à 20h30.

Le 14 mars 2011 - rencontre EPPS avec les associations

Envoyer Imprimer PDF

Un Contrat de Développement Territorial (CDT) est en cours de discussion avec les communes ; objectif : fin juillet afin d’être applicable avant la fin de l’année.

Découpage des projets en Quartiers : QOX (ouest Polytechnique) ; SUPELEC ; CEA ;Paris XI Vallée ; CNRS Gif.

A propos de la zone QOX : réunion de concertation mercredi 13 mars à Sup Optique.

Quelques projets engagés : Centre Recherche EDF (QOX) ; Neurosciences ( CEA) ;   Ecologie (Ferme de Moulon) ; Biochimie-Pharmacie (Saclay).

La SAFER et le cabinet Ecosphère font une étude destinée à délimiter avec précision la zone de protection à consacrer à l’activité agricole (les « 2300 ha » prévues dans la loi) ; cette étude doit être réalisée et validée rapidement afin de ne pas laisser libre court à l’EPPS pour les aménagements en cours.

Un débat public sur les transports aura lieu le 31 mars.

Un député PS a déposé un projet de loi sur la mise en application du SDRIF; cette loi permettra d’autoriser des projets réalisés par les collectivités qui seraient incompatibles avec le SDRIF 1994. Conséquences perverses : prise en compte de toutes les autorisations des SDRIF 1994 et 2008 mais pas les interdictions; le projet Saclay, Gif, Palaiseau devient de plus en plus urbanisable.

Mise à jour le Jeudi, 19 Mai 2011 17:50

Page 2 sur 2

Vous êtes ici Actualités OIN Plan campus